Les croyances limitantes

Que sont les croyances limitantes ? Nous nous sommes quasiment tous construits sur des croyances. Elles nous ont façonnés, dirigés, programmés. Elles ont fait de nous les adultes que nous sommes aujourd’hui. Mais quelles sont-elles ? D’où viennent-elles ? Et surtout, lorsqu’elles nous limitent, comment nous en débarrasser ?

Qu’est-ce qu’une croyance ?

Commençons par définir ce qu’est une croyance : c’est le fait de croire à l’existence de quelqu’un ou de quelque chose, sans avoir vérifié soi-même la véracité de cette existence. C’est ainsi que nos anciens croyaient que la terre était plate. Cette croyance était répandue et personne ne pouvait le vérifier. C’est donc devenu un acquis pour des millions de gens.

Une croyance peut être positive ou négative, dans le sens où elle va nous apporter du positif dans notre vie ou non. On pourrait par exemple dire que croire aux anges gardiens nous fait du bien mais que croire à l’extermination de l’espèce humaine ne fait que nous mettre dans la peur. Toute croyance n’aura donc pas le même impact sur nous et sur nos vies.

Les croyances limitantes

C’est en ceci qu’il est important de prendre conscience des croyances qui nous limitent. En effet, pour certaines croyances négatives, leur impact sur nous est tellement important qu’elles nous empêcheront d’avancer et de vivre sereinement nos vies. Elles peuvent réellement nous entraver.

C’est le cas par exemple des croyances que nous héritons de nos parents nous concernant : qui ne s’est jamais entendu dire qu’il n’était « capable de rien », ou « tellement maladroit », ou encore « si paresseux », etc… Toutes ces petites phrases répétées insidieusement aux enfants que nous étions ont fait leur chemin dans notre programmation, jusqu’à nous faire « croire » que nous sommes réellement tels qu’on nous décrivait à l’époque….

Il en est de même avec les croyances transmises par la société. Un bon exemple (même si c’est en train de changer doucement) pourrait être les rayons de jouets : tout est étiqueté en rose pour les filles et en bleu pour les garçons. Les jouets sont ainsi « attribués » à tel ou tel sexe. Alors, une petite fille qui veut jouer avec des voitures « croira » que ce n’est pas pour elle (ou qu’elle est anormale d’aimer ça). Idem pour un petit garçon qui aurait envie de pouponner…..

Identifier les croyances limitantes

C’est pourquoi, lorsqu’on rencontre des blocages dans son chemin de vie, il me semble important de prêter attention à toutes ces croyances qui nous ont construits. Les identifier va nous permettre de mieux comprendre la façon dont nous nous sommes programmés. Et ainsi, nous pourrons faire la part des choses entre ce qui nous appartient et ce qui relève de croyances héritées.

Je vous invite vivement à prendre un temps pour faire le lien entre vos blocages et les croyances qui vous ont été transmises. Une croyance « célèbre » est celle qui nous a insidieusement faire croire que le sucre est une récompense. « Si tu finis ton plat, tu auras un dessert ». « Si tu n’es pas sage, tu n’auras pas de sucrerie », etc…. Alors, combien d’adultes sont aujourd’hui « accros » au sucre, simplement parce qu’ils sont fidèles aux croyances qu’on leur a inculquées ?

Trouver l’origine de nos croyances nous aide à comprendre l’origine de nos maux et de nos blocages. Car la prise de conscience est toujours la première étape d’un processus de guérison.

Inverser le processus

Ensuite, une fois vos croyances limitantes identifiées, l’idée est de les « reconditionner », d’inverser le processus. En utilisant des phrases opposées à celles qui nous ont construites. En basculant le négatif en positif. Par exemple : si vous identifiez que le fait de rater tous vos rendez-vous amoureux et que votre vie sentimentale est un désastre car votre mère vous a répété que vous n’étiez « pas bonne à marier » car trop « godiche » ou autre, transformez cette croyance. Dites-vous, répétez-vous que « vous êtes bonne à marier », que « vous méritez de vivre une union heureuse », etc….

Idéalement, ce travail de reconditionnement de vos pensées se fera sur 21 jours puisque c’est le temps nécessaire à nos cellules pour se régénérer. Chaque jour, ayez des pensées positives pour contre-carrer ces croyances héritées. Ces croyances ne vous appartiennent pas…

Reprendre sa vie en mains

Transmuter nos croyances nous permet de reprendre notre vie en mains. Ainsi, au lieu de la subir, au lieu d’avoir l’impression de passer à côté, nous en devenons acteur. Nous pouvons alors décider de ce que nous sommes et de que nous voulons vivre.

L’impact de ces croyances limitantes peut parfois être si fort qu’il sera difficile de s’en débarrasser seul. C’est dans ces cas-là qu’une séance de libération des mémoires cellulaires peut grandement vous aider. Énergétiquement, même si vous n’avez pas de souvenir de ces croyances inculquées, un soin vous aidera à les identifier et à les dissoudre.

Une croyance c’est également une mémoire. Et cette mémoire peut engendrer des blocages dans notre énergie et donc, dans notre vie. Parfois cela débouche aussi sur des schémas répétitifs. En effet, les croyances sont tellement bien installées que nous rejouons sans cesse les mêmes scènes.

Alors, si vous sentez que des croyances limitantes vous entravent, vous empêchent d’entreprendre, de rêver ou même de vivre sereinement, n’hésitez pas à me contacter pour que je vous aide à vous en débarrasser.